trade-page.png

Exploiter les possibilités de l’ère numérique et faire du Canada le pays le plus connecté du monde

Intelligence artificielle. Automatisation. Données massives. Ce ne sont là que quelques-unes des forces qui changent nos façons de vivre et de travailler. À mesure qu’émergent ces innovations, entre autres, aucun secteur ni aucune industrie de notre économie ne seront épargnés, que ce soit l’exploitation minière et l’énergie, l’agriculture, le commerce de détail, les transports, les services financiers ou la haute technologie. En particulier, l’importance des actifs incorporels comme la propriété intellectuelle a connu une augmentation spectaculaire, et notre capacité à perfectionner et à attirer les compétences du 21e siècle devient vite cruciale pour notre réussite économique.

Le Canada doit veiller à ce que nos entreprises novatrices, parmi les plus en vue du monde, puissent saisir les occasions de l’ère numérique. Cela laisse entendre qu’il faut adopter une démarche plus souple au regard de la réglementation, puis choisir des investissements judicieux dans la formation professionnelle et les infrastructures numériques. Cela veut aussi dire qu’il faut mettre en place de nouvelles stratégies afin d’accroître les actifs incorporels et d’en tirer parti.

Le prochain gouvernement fédéral doit également reconnaître que notre économie demeure diversifiée et que la technologie n’est pas le seul moyen pour les Canadiens de garder le contact. Nous dépendons toujours des exportations, et nos infrastructures matérielles contribueront encore de façon cruciale à acheminer nos produits vers les marchés ainsi qu’à faire augmenter notre prospérité. Au moment où le prochain gouvernement du Canada examinera ses priorités en matière d’investissement dans les infrastructures publiques, celles propices au commerce, qui présentent les plus grands avantages économiques à long terme, devraient figurer en tête de liste.


LE RÔLE DU GOUVERNEMENT

Nous demandons à tous les partis fédéraux de s’engager à :

  • intégrer une démarche plus dynamique, plus souple et factuelle au regard de la réglementation des nouvelles technologies à l’ère numérique LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • tenir compte de la nécessité de faire valoir et de renforcer la capacité du Canada à tirer parti des actifs incorporels comme la propriété intellectuelle LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • collaborer avec les entreprises pour créer un environnement qui attire les investisseurs et les innovateurs de l’étranger et d’ici LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • élargir l’accès des collectivités mal desservies aux réseaux à haute vitesse LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • donner la priorité à la mise aux enchères du spectre dans la gamme de 3 500 mégahertz afin que les Canadiens puissent profiter des réseaux 5G LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • accélérer le rythme de l’attribution du spectre des ondes millimétriques permettant l’exploitation de l’Internet des objets (IdO) par les entreprises à des fins industrielles en général et logistiques en particulier LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • étendre la numérisation au gouvernement, y compris aux services plus axés sur l’utilisateur qui réduisent le fardeau administratif des entreprises LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • combler l’écart entre la demande d’infrastructures et les investissements au Canada en maintenant les niveaux actuels de financement du gouvernement fédéral, puis en faisant de la croissance économique et de la productivité, et non de la politique, les critères de sélection des projets LISEZ NOS RECOMMENDATIONS

  • affecter une plus grande part du financement prévu dans les plans d’infrastructure fédéraux à des projets propices au commerce partout au Canada LISEZ NOS RECOMMENDATIONS


*Les articles sont publiées dans leur forme originale.